Accès direct au contenu


Fédération INC3M

logo inc3m

L'Institut Normand de Chimie Moléculaire, Médicinale et Macromoléculaire (INC3M) est une Fédération de Recherche, labellisée par le Département Chimie du CNRS en janvier 2008 (FR 3038). C'est une entité administrative assurant la gestion, l'organisation et le pilotage des Laboratoires de Chimie Moléculaire, Thérapeutique et Macromoléculaire de Normandie. Cette structure rassemble plus de 200 permanents, dont 140 Chercheurs et Enseignant-Chercheurs.

Les principaux objectifs de la Fédération sont 1) la mise en synergie des compétences scientifiques des sept Unités de Recherche qui la composent, 2) le développement de nouveaux projets de recherche aux interfaces entre les différentes sous-disciplines de la Chimie, 3) l'organisation thématique des projets autour de trois axes bien définis (Chimie et Développement Durable, Chimie et Santé, Chimie et Analyse) et 4) la mise en commun d'équipements spécifiques (cyclotron, XPS, chimiothèque, haute-pression, micro-ondes, spectroscopie et spectrométrie). Ces missions confèrent à la structure le rôle d'interlocuteur global représentant les différents Laboratoires de Chimie Moléculaire des Haute- et Basse-Normandies. Elles doivent permettre de faciliter les interactions et collaborations avec le tissu industriel et d'intégrer les grands Réseaux de Recherche Européens.

  La Fédération a bénéficié en 2008 et en 2009 d'un soutien de 79,5 k€, concrétisé par le recrutement de trois stagiaires postdoctoraux, la subvention de congrès et de réunions scientifiques et l'accueil de deux Enseignant-Chercheurs en Chimie Théorique. Des moyens humains spécifiques fléchés sur la Fédération (BDI CNRS Région Basse-Normandie et post-doctorant ENSICAEN) sont venus compléter cette dotation financière. La Fédération joue également un rôle structurant pour le management du projet INTERREG IVA (6,5 M€), la coordination entre les Unités pour la politique de recrutement [un Professeur et un Maître de Conférences (chaire CNRS) en chimie théorique] et l'installation de gros équipements (spectrométrie de masse, XPS, PBS sur le site Rouennais). En plus des moyens propres des Unités, la Fédération bénéficie des soutiens régionaux via les réseaux CRUNCH et RMPP (10 thèses en cours sont financées par les réseaux). Cette dynamique a conduit à une production scientifique, au cours des années 2008-2010, de 497 articles dont 31 résultant d'une collaboration inter-Unités.



haut de la page