Laboratoire de Chimie Moléculaire et Thio-organique

Recherche au LCMT

Les équipes de recherche au LCMT

Publications

Les publications du LCMT

Séminaires

Les séminaires du LCMT

Réseau CRUNCh

Objectifs

Le Centre de Recherche Universitaire Normand de Chimie est un institut « sans murs » basée sur le concept « recherche, enseignement, animation, valorisation » et qui allie les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et instituts normands de Basse et Haute Normandie.

Réseau CRUNCh

Cette alliance interrégionale permet de faire accéder les chimistes des établissements normands à un niveau international de premier plan, notamment via l’obtention du LABEX SynOrg autour de thématiques fortes du réseau CRUNCh ou en participant via la fédération de recherche INC3M à des programmes européens tel le programme INTERREG IVA (ISCE-Chem) ou AIChem Channel. Ce réseau vise à renforcer des spécificités reconnues (hétérochimie, organométalliques fonctionnels, hétérocycles, polymères) ou émergentes (catalyse organique, chimie bioorganique, activations inusuelles, polymères adaptatifs) tout en restant largement ouvert aux interfaces de la discipline (physicochimie et analyse, sciences des matériaux, chimie quantique).

Ce regroupement d’équipes de recherche dans ces domaines constitue un atout pour aider à construire et participer de façon active à la COMUE regroupant les Universités de Caen, Rouen et le Havre ainsi que les écoles d’ingénieurs ENSICAEN et INSA de Rouen. La qualité des travaux, menés en cohérence dans les différents laboratoires du CRUNCh, en fait aussi un interlocuteur privilégié auprès des industries chimiques régionales, nationales ou internationales.

Structuration

Le CRUNCh comprend 7 laboratoires de chimie organique et de polymères (3 UMR CNRS, 1 UMR CEA, 3 EA), et représente le potentiel chercheurs-enseignants chercheurs le plus élevé de l’Ouest de la France. Il se caractérise par :

1) la fédération de l’ensemble des laboratoires normands de Chimie Organique et des polymères dans le but de réaliser des projets de recherche communs de grande envergure. Par comparaison aux autres ensembles régionaux français de chimie, le CRUNCh est l’un des tout premiers ensembles français de chimie.

2) le développement concerté des spécificités en place ou de thématiques émergentes.

3) l’organisation conjointe de la formation doctorale depuis les Master Recherche M2.

4) l’établissement d’une politique commune d’attractivité : recrutement et achat d’équipements lourds.

5) l’accueil de chercheurs de haut niveau (senior ou junior) afin de favoriser l’implantation de savoirs et de technologies innovantes.

Par sa structure ce centre de recherche normand occupe désormais une place compétitive sur le plan national et international.

Fonctionnement

Cette ouverture, à travers la structuration de la recherche et de la formation, permet la réalisation de projets de recherche de grande envergure et ainsi contribue à une meilleure visibilité des deux Régions. Le réseau est structuré en cinq thématiques :

  • Chimie des Hétéroéléments
  • Chimie pour l’analyse
  • Chimie pour le vivant
    • Chimie des hétérocycles
    • Diagnostic et thérapeutique
  • Chimie et physicochimie des polymères
  • Chimie et développement durable
    • Chimie médiée par les métaux
    • Catalyse et nouveaux modes d’activation
    • Polymères biosourcés

COMPOSITION DU CONSEIL SCIENTIFIQUE

Centre de Recherche Universitaire Normand de Chimie organique – CRUNCH

Le conseil scientifique du réseau interrégional de chimie organique Crunch se compose de 22 membres, et 2 membres invités. Il se réunit chaque année, à la suite des journées scientifiques organisées en mars-avril.

Ce conseil se compose de :

(1) Deux coordinateurs du réseau pour la Haute-Normandie et la Basse-Normandie : sur le Thierry Lequeux et Xavier Pannecoucke

(2) Cinq experts scientifiques extérieurs aux établissements :

  • Dr. Nicolas Blanchard (CNRS, Université de Strasbourg)
  • Pr. Frédéric Chaubet (Université Paris XIII)
  • Pr. Philippe Guegan (UPMC Paris VI)
  • Dr Xavier Marat (L’Oréal, Paris)
  • Dr. Oleg Melnyk (INSERM, Lille)
  • Pr. Jean-François Poisson (UJF Grenoble)
  • Dr. Yves Queneau (CNRS, Lyon)

(3) Cinq directeurs d’unité représentant les UMR et EA :

Mme Gaumont (LCMT, Caen), Mme Barré (GDM TEP, Caen), Mr Dallemagne (CERMN, Caen), Mr Pannecoucke (COBRA, Rouen), Mr Grisel (URCOM, Le Havre)

(4) Deux représentants des régions :

Mme Cholet (Région Basse-Normandie), Mme Bance (Région Haute-Normandie)

(5) Six représentants des établissements supérieurs et tutelles :

Délégué CNRS, DR19, Présidents de Université de Caen Basse-Normandie, Université de Rouen, Université du Havre, directeurs ENSICAEN, INSA de Rouen.

(6) Deux représentants des directions régionales de la recherche et de la technologie

Nos Tutelles




Structuration


Labex

> EMC3

> SynOrg


Réseaux nationaux

> CRUNCH

> Réseau français du fluor

> INC3M


ComUE

 

LCMT, ENSICAEN, 6 Boulevard Maréchal Juin 14050 Caen – Tél : +33 (0)2 31 45 28 74 – Fax : +33 (0)2 31 45 28 65